Abonnez-vous gratuitement à Achille Magazine

pour le recevoir tous les trimestres par courrier

Achille Magazine est un magazine gratuit pour accompagner les dirigeants, les décisionnaires, les responsables, les créateurs d'entreprises dans le développement de leur structure. Accompagnés par des experts dans leur domaine, nous décortiquons des sujets pour vous apporter de l'information, des conseils et idées pour le développement de votre business. Plus d'une quinzaine de thématiques sont traitées dans Achille Magazine : Juridique, Gestion, Finances, Business, Economie, Assurance, Communication, Marketing, Développement Durable, Environnement, Formation, Culture, Informatique, Tendances, Nouvelles Technologies...

Vous souhaitez contacter un de nos experts du magazine pour du conseil ou un projet ?

Vous souhaitez télécharger les différentes éditions d'Achille Magazine ?

Vous souhaitez devenir annonceur dans le prochain numéro d'Achille Magazine?

NOS DERNIERS ARTICLES

  • 22 June 2020
  • 766

Portrait d'Expert - Valérie PASQUIER

Rencontre avec Valérie PASQUIER APPRIVOISER SON STRESS www.apprivoisersonstress.fr 01 84 23 28 61 07 55 61 15 35 v.pasquier@apprivoisersonstress.fr Une petite présentation pour commencer ? Après un démarrage par des études de médecine j’ai travaillé dans l’industrie pharmaceutique dans le suivi des études en milieu hospitalier. Quelques méandres m’ont par la suite menée à fréquenter les salles de marché et leur univers à la fois stimulant et stressant. C’est au contact des équipes travaillant dans ce milieu que j’ai décidé de me former pour pouvoir apporter des outils et des solutions aux hommes et aux femmes soumis à des stress tant de la vie professionnelle que de la sphère privée. Je suis donc active dans ce domaine depuis 20 ans maintenant à la fois comme sophrologue avec une clientèle privée et comme consultante pour les institutions et les entreprises, pour les accompagner dans la mise en place de formations, de conférence, de workshops ou d’interventions événementielles conçues grâce à différents outils comme la sophrologie bien sûr, la méditation, l’adaptation des sciences cognitives ou la PNL entre autres. Les diverses facettes de mon activité sont passionnantes et me permettent de travailler sur des projets très variés. J’ai la chance de pouvoir à la fois accompagner en suivi individuel des personnes souhaitant en finir avec des phobies ou mieux gérer leur stress par exemple, concevoir et animer des « Conf’ateliers » sur des thématiques comme le sommeil, la confiance en soi ou le sevrage tabagique et mettre en place des workshops ou des formations en entreprise selon les objectifs propres de celles-ci. J’assure aussi un accompagnement individuel en sophrologie caycédienne sur rendez-vous en présentiel en Ile de France et en télé-consultation. Un cas concret à nous partager ? J’ai mis en place avec une grande compagnie d’assurance un programme d’ateliers sur plusieurs semaines pour accompagner les équipes au changement. La digitalisation de l’offre a entraîné de grands bouleversements métiers avec une perte de confiance et de repères pour beaucoup des membres des équipes. Les ateliers ont été articulés pour alterner une meilleure appréhension des enjeux et des capacités de chacun à faire face et des entraînements à des techniques de méditation et de sophrologie. Quel plus apportez vous à vos clients pour les aider dans le développement de leur entreprise ? Une grande flexibilité et une écoute des objectifs et des besoins. L’adaptabilité à la taille des interventions et au cahier des charges représente un vrai avantage pour les entreprises ou les entrepreneurs. Comment se passent vos accompagnements avec vos clients ? Pour les entreprises, en premier lieu un rendez-vous téléphonique ou présentiel pour faire le point sur les attentes et les objectifs. Je reviens vers eux avec une proposition concrète d’intervention ou de protocole chiffrée comprenant une ou plusieurs options selon les cas. Pour les individuels, un premier rendez-vous téléphonique « bilan » nous permet de faire le point et de proposer ensuite un protocole qui sert de direction générale pour les rendez-vous mais qui n’est en rien un engagement sur un nombre de séances. Qu’est ce qui vous différencie de vos confrères ? Mon expérience tout d’abord, ma flexibilité et ma qualité d’écoute pour adapter les outils aux besoins de mes clients. La capacité de proposer une diversité de solutions, établies grâce à l’expérience sur le terrain acquise ces dernières années et qui peuvent s’articuler de manière très flexible entre le présentiel, les solutions en visio, les modules digitaux ou encore le micro-learning par exemple. Des conseils pour nos lecteurs, pour mieux gérer leur stress ? Même si nous sommes tous « construits » de la même manière, nous sommes uniques dans notre vécu, dans notre manière de réagir par exemple, les problématiques liées au stress ne peuvent pas être gérées par des « recettes » toutes faites. Le premier conseil est de s’autoriser à l’imperfection et de prendre du recul. Il faut bien sûr apprendre à se connaître et connaître ses propres réactions. Je ne parle pas là d’une introspection longue mais d’être suffisamment objectif face à soi-même pour apprendre à déceler les leviers qui fonctionnent déjà naturellement et qu’il faudra utiliser pour progresser. Et surtout être patient en commençant par des exercices respiratoires. Un bon souvenir d'une expérience professionnelle à nous partager ? Difficile de choisir… J’ai eu la chance de rencontrer des personnes incroyables, avec lesquelles j’ai pu sortir de ma zone de confort et apprendre. Dans le monde de l’entreprise, j’ai été appelée pour organiser une série de rendez-vous pour les associés fondateurs de l’entreprise qui avaient porté ce projet (avec un grand succès) 18 ans auparavant mais qui à présent ne parvenaient plus à travailler ensemble sereinement. C’était un type de protocole que je n’avais jamais établi auparavant. Les espoirs des associés étaient très importants, ils évitaient de se retrouver dans la même pièce depuis plusieurs mois, les relations étaient plus que difficiles, ils le vivaient très mal, leur stress était énorme car les équipes de l’entreprise bien que n’étant pas au courant de la situation, ressentaient les tensions et étaient eux aussi soumis au stress. Nous avons travaillé ensemble 3 mois… Avec les dirigeants d’abord, puis une fois qu’une solution a été trouvée entre eux, avec les équipes. Une expérience assez inhabituelle mais passionnante. Une petiteanecdote sur un accompagnement ? J’ai collaboré à de nombreuses reprises avec une entreprise qui me faisait intervenir dans différentes institutions et entreprises. Le directeur m’a un jour demandé « Tu as déjà fait des interventions sur mesure pour des clients avec beaucoup de participants, combien de participants au maximum penses-tu pouvoir gérer, plus de 100 ça te paraît possible ? » je lui ai répondu que pour une séance de méditation adaptée, s'il y a une sonorisation cela ne pose pas de problème. « Et plus de 1000 ? »…. J’ai donc guidé une première méditation « grand format » au Grand Rex pour plus de 1800 personnes et nous avons réitéré l’expérience en ouverture du « festival des énergies positives » au Théâtre du Trianon ensuite… Des souvenirs incroyables, même s'il s’agissait là plutôt d’événementiel que de véritable accompagnement. Et pour finir, qu’est-ce-quevous aimez le plus dans votre métier ? La variété de l’activité qui va de l’accompagnement individuel au Grand Rex…. Non, plaisanterie mise à part, être à l’écoute, adapter des techniques pour en faire des outils « cousus mains » même quand il s’agit d’ateliers. Ce métier me permet d’allier ma passion pour les sciences cognitives et la vie de l’entreprise et des personnes. Retrouvez cette interview dans Achille Magazine Hors Série N°07

  • 22 June 2020
  • 719

Les Techniques anti-stress, ça marche ?

Le remède miracle n’existe pas. Pas plus dans la gestion du stress que dans d’autres domaines. Il existe beaucoup d’approches dont vous avez déjà sûrement entendu parler. Faisons un peu de tri Tout d’abord, restons conscients qu’il faut la combinaison de plusieurs habitudes ou techniques pour trouver votre menu personnel et c’est sans doute la seule chose qui soit vraie pour tout le monde. Oser être à l’écoute de ce qui vous plaît, de ce qui vous fait du bien. Prenez du temps pour vous. Le sport, ça peut marcher, nous en avons parlé plus en détail précédemment. La relaxation Il existe plusieurs techniques de relaxation à votre disposition, ça peut très bien marcher si vous suivez vraiment les indications et que vous persévérez, cela vous permettra d’apprendre à relâcher les tensions musculaires qui n’ont pas servi dans le combat ou la fuite…. L’alimentation Manger équilibré, manger sain et manger bon, ça aide à bien gérer son stress ! D’autant plus que notre digestion est souvent mise à mal par le stress, pas besoin de compléments alimentaires si vous arrivez à équilibrer votre alimentation, et c’est de plus en plus facile aujourd’hui de bien manger même si on a peu de temps ! Evitez les régimes alimentaires trop marqués, mangez de tout en quantité raisonnable ! Le Tai chi, le yoga, le Qi Gong… Entre sport, relaxation et méditation, ces techniques allient conscience de son corps, conscience du mouvement, respiration et concentration. Un très bon cocktail si vous aimez ça ! La respiration abdominale La respiration est un outil fantastique pour gérer son stress, elle vient en complément d’autres techniques et d’autres bonnes habitudes, on parle de respiration dans l’article consacré aux #StressTips à utiliser au quotidien. Peindre, chanter, dessiner, danser… Créer sous n’importe quelle forme est une manière de gérer son stress absolument géniale, qui marche très bien si vous aimez l’activité en question. La danse est un sport en plus d’être un art, tout comme le chant qui permet de respirer, et d’être dans une création de groupe s'il s’agit d’une chorale par exemple. La sophrologie Souvent confondue avec les techniques de relaxation, la sophrologie allie la respiration, la détente physique et des techniques de visualisations qui permettent de travailler sur la prise de recul et la manière de réagir aux évènements, un vrai atout pour mettre en place des habitudes saines. La lecture Lire pour le plaisir, des magazines, des livres, des BD, des articles, qu’importe ! C’est généralement un vrai moment pour soi, une occasion pour notre cerveau de ralentir tout en étant actif, si vous aimez, foncez…. Prenez un abonnement à la bibliothèque, intégrez un club de lecture, inscrivez-vous sur Babelio…. La méditation de pleine conscience Tout le monde sait et peut méditer, c’est assez facile de démarrer, un des grands avantages de la méditation de pleine conscience est l’autonomisation très rapide qui vous permettra de méditer n’importe où n’importe quand sans support et sans appli, essayez pour voir si cela vous convient. Les TCC : thérapies cognitives et comportementales Très utile pour gérer sa manière d’aborder les évènements et sa manière d’y réagir, il s’agit là d’un travail sur son comportement beaucoup plus profond. Faut-il privilégier des activités en groupe ou des activités individuelles ? Comme pour le reste, faites ce qui vous attire. Faire du sport ou une activité en groupe vous plaît ? Parfait ! A vous le foot, la chorale ou le club de yoga... Vous n’aimez pas trop ça ? Favorisez le jogging, la méditation de pleine conscience ou le dessin dans un atelier…. Mais surtout, surtout…… faites-vous plaisir ! Retrouvez cet article dans le Hors-Série n°07 d'Achille Magazine

  • 22 June 2020
  • 747

Gérer son stress grâce au sport ?

Vous allez « fuir » ou « combattre » même si vous ne faites pas de course à pied, de boxe ou de karaté. Vous allez tout simplement utiliser toute la préparation de vos muscles, de votre système nerveux, et faire ce pour quoi l’adrénaline (entre autres) a été libérée. Même si le jogging ou les sports de combats ont un effet défouloir très utile, tous les sports sont bénéfiques dès le moment où ils sont pratiqués avec plaisir ! Orientez-vous vers une activité qui vous attire En plus de vous faire du bien physiquement, vous prendrez un temps pour vous. Vous oublierez pendant quelques dizaines de minutes les problèmes et si vous aimez vous « faire mal » (un peu, pas trop quand même!) l’effet exutoire n’en sera que meilleur ! Et après le sport, vous reviendrez à un niveau d’équilibre beaucoup plus stable. Et si vous n’aimez pas le sport ? Vous êtes déjà stressé, n’allez pas ajouter une obligation supplémentaire qui vous pèse, contentez-vous à ce moment-là de marcher au minimum 2 500 pas par jour, profitez des occasions de bouger quand vous le pouvez mais n’entrez pas dans un cycle obligation-évitement-culpabilité qui est lui aussi un facteur de stress supplémentaire. Mais en réfléchissant bien, il n’y a pas une activité physique que vous aviez envie de faire ou que vous avez faite et que vous aimeriez essayer ou recommencer ? ATTENTION, toute pratique sportive nécessite l’avis de votre médecin traitant, particulièrement si vous avez fait une longue pause….

Précédente Suivante

Vous souhaitez nous faire parvenir vos communiqués et dossiers de presse ?

Vous avez une thématique que vous voudriez faire aborder à nos experts ?

Vous souhaitez devenir annonceur dans le prochain numéro d'Achille Magazine?

© Tous les droits réservés Achille Magazine 2020 - Mentions Légales - RGPD - Abonnement Gratuit - Contact